Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

temps

4/6
Du futur.
Il y a fort à parier que nos pommiers dénudés en hiver n’ont aucune idée que leur sève va remonter dans quelques mois et qu’ils vont revivre.
Oui, mais chez les hommes, rétorquera l’anthropocentriste? Si tous les hommes savent qu’il y aura un demain pour autant qu’ils passent la nuit, c’est que le futur est bien réel, objectivement parlant, n’est-ce pas? Pas sûr, le futur serait une notion purement culturelle. Prenez les Massaï, par exemple. Mettez-les en prison. Ils y dépérissent, paraît-il*; en effet, ignorant tout du futur, ils seraient, en captivité, incapables de concevoir la perspective d’être un jour libérés.




*: C’est Karen Blixten, si j’ai bonne mémoire, qui le dit dans Out of Africa.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Saint-songe 07/11/2010 12:49



PS/ Car en cherchant où etre, on s'égare souvent....



Saint-songe 07/11/2010 12:44



Je suis dans le présent de la lecture de votre réponse et vous êtes déjà dans le passé de l'avoir écrit..pour tous vos "futurs" lectorats aussi !


Tous les "temps" se confondent, s'interpénètrent , sans exister vraiment (sinon différemment, présentement !)


Rien n'être qu'ici donc, là où nous sommes au moment où nous sommes, se détachant de tout, au maximum, sans effort, pas même de méditer (savoir se détacher de la méditation, du moment de la
méditation, veux-je dire, mais je ne vous apprends rien, le bon jour là où vous êtes !)



Saint-songe 05/11/2010 13:36



Je lis présent(emment) votre article (déjà passé) sur "le futur", et, postant mon billet de réponse, le présent sera passé dans votre futur (car je ne sais si vous le lirez, ou quand vous le
découvirez), tout s'imbrique donc en tous les temps tout le temps... Aujourd'hui, je meurs déjà ! (memento mori quotidie morior)....



Marc 07/11/2010 11:31



Tous vos commentaires (pour lesquels je vous remercie) sont bien lus.



Leloire Marie-Claude 05/11/2007 22:56

le futur, c'est le rêve d'un demain potentiel, peut-être sera t-il ?  Si demain vient, je dois savoir l'accueillir avec désir Si demain ne vient pas, il m'aura fait vivre l'espoir ...

Marc 06/11/2007 10:50

Le futur sera et le passé a été et le présent est entre les deux si on les crée et seulement si on les crée: tout serait mental. Douter du futur comme tu le fais, n'est-ce pas déjà lui donner vie?

Lilou 05/11/2007 15:43

"Les pommiers ..n'ont aucune idée qu'ils vont revivre"L'idée fait  pour nous la différence ..et  nous projette dans  notre vision du monde ..ainsi nous pensons..Les pommiers suivent simplement les saisons..Nous en faisons autant ..Mais nous nous embrouillons au passage  les pieds dans nos idées.Le futur n'est ce pas  alors justece qui manque au présent pour le rendre vivant ?

Marc 06/11/2007 10:47

"Le futur n'est ce pas alors justece qui manque au présent pour le rendre vivant ?":J'avoue que j'aurais voulu être dans ta tête quand elle a "vu" cela.