Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

indignité

Si « Dieu » avait un minimum de considération pour nous, ne nous aurait-il pas fait aller de la mort vers la naissance et non l'inverse?
Il n’y aurait que le jivanmukta, le libéré de son vivant, qui sortirait bien, lui, de la mort et se dirigerait vers le commencement: la paix, le vide. Cela n'empêche que ce ne doit pas être un cas courant et que cette exception ne semble pas dédouaner le créateur de la souffrance qui serait la croix de quasi tout le monde incarné.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lilou 29/10/2007 08:27

Pourquoi voulons nous toujours aller dans un sens ?et croire que la souffrance nous y conduit ?

Marc 29/10/2007 11:06

Serions-nous tous jivanmukta sauf les jivanmukta? J'avoue que tes questions me perturbent. C'est que tu y vas fort!

juliette b 28/10/2007 09:59

oui POURQUOI ?

Marc 29/10/2007 11:29

C'est vrai que cette question nécessite de grands yeux.