Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

émergence

Le mental ne pourrait être libre constamment, c’est peut-être pourquoi il se fait si bien entendre quand cela lui est possible. Si nous étions sans entraves, son inventivité serait probablement tellement constante et homogène que toute trouvaille y serait indécelable, pour ne pas dire impossible. Dans ce firmament bleu de créativité permanente, voué à un éveil continu et donc pesant, le ciel lui-même existerait-il encore? Ne serait-il pas mort d'ennui, noyé dans l'informe, dans l'incolore?
Ne subsisterait que ce qui se démarque. Le bleu n’existerait que parce que tout n’est pas bleu.
L'existence serait changement. L'essence serait ennui, inconscience de soi-même.
Au fait, tout cela impliquerait-il que Dieu lui-même ait besoin de la conscience que nous lui donnons (à lui qui est nous, c’est entendu) et que, malgré sa toute puissance, il ne puisse respirer sans sa création? Ce serait bien triste.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
l'existence est changement et adaptation !
Répondre
M
Quid du sujet traité?