Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

visions

Pour la plupart des pratiquants du hatha yoga traditionnel indien, cette discipline vise à préparer leur corps (sa souplesse, sa respiration) et à accumuler une énergie suffisante pour maîtriser quelque peu leur mental. Ils en récoltent surtout les fruits durant la longue assise en silence qui clôture leur séance journalière, leur sadhana. Mais il s’agirait là d’une vision triviale, exotérique de la chose.
Certains verraient et iraient plus loin. La maîtrise en question deviendrait d’abord bâillonnement total, temporaire certes mais total. L’étape suivante (correspondant à une pénétration encore plus ésotérique de la conscience) serait celle où le mental peut s’éteindre quasi à volonté. Seuls certains yogis y parviendraient: Assis par exemple en face d’un paysage, celui-ci les enchante et les ravit à eux-mêmes. Pendant quelques instants d’éternité, plus rien ne compte que cet autre univers dans lequel ils ont pris place… Ils ne pensent plus,  même s’ils savent que ce qu’ils vivent est rare…
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

un primate... 27/10/2007 23:42

il y aurait dont un moyen de ne plus penser, ça m'intéresse... ( http://artnopoesie.over-blog.com/article-12373714.html )

Marc 29/10/2007 10:59

Quelques années au bord du Gange (parmi les macaques et autres langurs (http://en.wikipedia.org/wiki/Hanuman_Langur) ;-)), et hop l’affaire est dans le sac: tu seras autant versé en silence qu’Hanuman.

Marie Gabrielle 23/10/2007 12:07

Le nec en libre.

Marc 26/10/2007 10:45

Et en clair?

Marie Gabrielle 23/10/2007 09:36

Oui, Marc. Ma question serait alors : où sont-ils et où vont-ils. Un simple petit bain de pays-sage ? Une absence visible qui s'offre en exemple ? En plus bref encore, j'aimerais savoir - en termes bien sûr de service, varié dans son actualité - ce qu'apporterait à l'humanité prise individuellement, le fait de pouvoir et de savoir s'éclipser, plus ou moins longtemps et dans un cadre différent.En espérant un peu de clarté... Bien à vous,

Marc 23/10/2007 10:46

Peut-être, Marie-Gabrielle, qu'ils sont (ou vont) dans un monde où l'on ne se pose pas de questions, notamment celles de savoir si ce que l'on fait a un sens et ce que cela apporte. L'acte gratuit, quoi..."For the sake of doing it, not for results", disait un philosophe indien.