Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

démolition

Assis, casser tout processus quand on sent qu’il mène à quelque chose. Ne vouloir rien atteindre. Ne rien vouloir. Ne pas être.
« Se dissoudre dans l'obscurité », souhaitait le Bhikkhu Nanamoli*. Une obscurité si dense que même l'ego n'est plus visible.




*: “It is my ambition to attain to obscurity.”
(Bhikkhu Nanamoli, A thinker's notebook, p. 15, Buddhist publication society, Kandy, Sri Lanka.)




[Des billets ont été programmés pour être délivrés chaque jour, tôt le matin d'Europe, pendant que je m’éloigne.
Attention, si vous êtes avertis des parutions journalières, ce ne sera peut-être plus le cas pendant cette période.
Désolé encore, mais je ne pourrai répondre à vos commentaires qu’à mon retour.
Merci beaucoup pour votre intérêt, chers amis, et à bientôt.]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Leloire Marie-Claude 24/09/2007 13:56

plutôt que la recherche de l'obscurité, je préfère de loin l'éclat lumineux du soleil qui m'enivre ... Qu'il t'accompagne tout au long de ton voyage . Sois heureux !

Marc 01/10/2007 15:28

Il fut là, les soirs du moins. Merci de ton souhait.

Lagunedune 23/09/2007 21:16

où que tu ailles..... :)

Marc 01/10/2007 15:20

Mes racines seraient là où j'ai les pieds.

céleste 23/09/2007 14:06

Bon voyage, Marc

Marc 01/10/2007 15:18

Il le fut, Céleste. Depuis le retour, merci.