Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

extrapolation

Alors que le plaisir et la joie ont une cause, le bonheur serait acausal. Moins qu’on ne sache comment il vient que l’on ignore comment le reproduire.
Quant à son évanouissement, sa cause paraît plus claire: n’est-ce pas parce que l’on veut le retenir?

Le méditant fait une constatation similaire - et ce serait en cela que la méditation serait une école du bonheur - lors de son périple à l’intérieur de lui-même. En effet, n’est-ce parce qu’il désire - même sans le savoir, même à son corps défendant - perpétuer cet état extatique qu’il sent parfois naître en lui, que celui-ci le quitte aussitôt?
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
J'ai suivi le chemin du ricochet...As-tu déjà observé, auprès d'une fontaine, un enfant buvant l'eau qu'il retient préalablement dans ses mains ? Pour que l'eau y demeure il faut qu'il les tienne ouvertes.C'est à cette vision fugitive que m'emmène ta fulgurance   A bientôt
Répondre
M
<br /> Magnifique métaphore. Et tellement photogénique!<br /> <br /> <br />
M
"Alors que le plaisir et la joie ont une cause, le bonheur serait acausal."Oui... Peut-être pourrait-on alors parler de plénitude ?Amicalement
Répondre
M
Plénitude, pourquoi pas? J'en veux bien en tout cas.
M
je suis d'accord avec marie-claude le bonheur ça se cherche , encore faut-il savoir ce su'il est vraiment, non?merci pr ton commentaire ça m'a fait plaisirau plaisir de te lire Cher Marc..
Répondre
M
S'employer à définir le bonheur, voilà une bonne définition de la méditation, Mocka. Au plaisir aussi ...
L
pour moi, le bonheur serait une quête, quand je dis que je le veux, cela m'oblige à chercher le côté positif de toutes les choses qui viennent à moi,  même les plus négatives ... je cherche à trouver une façon  optimiste de lire la vie ...  
Répondre
M
Toujours dans la ligue des optimistes?
F
La méditation ou l'art d'oser se comprendre, mais ne conviendrait il pas d'essayer de comprendre les autres?Bon, malgré tout, se comprendre, c'est déjà difficile alors les autres!
Répondre
M
Des arts liés, ce me semble.