Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

conjectures

Le vide serait la forme, la forme serait le vide, la Réalité Ultime se caractériserait par une absence. Alors pourquoi renoncer? Et à quoi? Il n'y aurait que le vide.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

lenka 13/09/2007 13:14

dans le même ordre d'idées? qu'est un trou? c'est le vide entoure de la matiere. donc, la forme est la matière. Et pour la pensée, la conscience et les sensations cela me semble s'appliquer très exactement. Quant à la formation mentale, je ne vois pas en quoi elle diffère de la pensée, veut-elle dire le résultat de celle-ci?

Marc 14/09/2007 11:06

Questions intéressantes et sur lesquelles méditer... Merci, Lenka.

juliette b 09/09/2007 18:16

Que le vide !Heureusement la nature a horreur du vide

Marc 11/09/2007 11:23

Merci pour vos réponses. Je faisais allusion ici au Prajnaparamitahridaya du Bodhisattva Avaloliteshvara, dont voici les premières lignes :" O, Sariputra, ici, la forme est le vide, le vide est la forme; la forme n’est pas différente du vide, le vide n’est pas différent de la forme; ce qui a une forme est vide, ce qui est vide a une forme. On peut en dire autant des sensations, de la pensée, des formations mentales et de la conscience.O, Sariputra, toutes choses ici-bas ont le caractère du vide : […] "(Extrait du Manuel de Bouddhisme Zen de D. T. Suzuki, Dervy-Livres, 1974, p. 26)On peut y voir en quelque sorte une préfiguration de la physique quantique. La forme serait la particule, le vide serait l’onde. 

marta 09/09/2007 14:27

Abû Yazîd dit un jour à Mûsâ b. 'Abd ar-Rahîm.: - De quoi parles~tu ? - Du renoncement, dit-il. - Renoncement à quoi ? rétorqua-t-il . - Au monde !, répliqua l'autre. Abû Yazîd rompit toute relation avec lui en s'exclamant: Je pensais qu'il parlait d'une chose, or le monde n'est rien. A quoi renonce-t-il donc alors ? .

Leloire Marie-Claude 08/09/2007 22:49

la nature a horreur du vide !

Florine 08/09/2007 16:41

Deux possibilités : l'esprit existe ou l'esprit n'existe pas.- S'il existe, la forme peut être le vide, mais l'univers n'est pas réellement vide puisqu'il y a l'esprit. On peut donc renoncer sur le plan spirituel.- S'il n'existe pas, alors je vois pas pourquoi la forme serait le vide? Et de toute façon, l'absence n'existe que s'il existe une présence, tel que la vérité n'existe que si le mensonge existe.