Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

indicibilité

Enseigner qu’il n’y a rien à savoir, que savoir que l’on ne sait rien est le véritable savoir, la sagesse, et que l’ignorance est l’illumination*: tout cela constituerait peut-être bien l’enseignement Réellement ultime.
Malheureusement, c’est impossible en pratique, car même enseigner l’ignorance, c’est encore enseigner quelque chose. Quelque chose de trop. Le rien ne serait pas ce trop-là. Ce serait la qualité ultime du vide quand il n’y a même pas la pensée exprimant son caractère inexprimable, parce qu’impensable.




*: « Si vous dites que vous avez atteint quelque chose, c’est la meilleure des preuves que vous vous êtes égaré. C’est pourquoi ne pas avoir est avoir, le silence est tonnerre, l’ignorance est illumination; …” disait D. T. Suzuki (The Zen doctrine of no-mind, Rider and Company, 1949, p. 53).

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
tout ce que je sais c'est que ce que je sais ne sera jamais qu'une infime partie de ce qui a déjà été su et vécu par un autrela vacuité serait radier de nous tout ce qui a été ensemencé? tout ce qui a poussé? comment faire la vacuité dans un corps qui est tout le contraire? cette vacuité n'est-elle pas à venir pour tous, lorsque le corps aura suivi le même chemin que l'esprit vers l'ultime poussière?
Répondre
M
Beaucoup de bonnes questions! Relativiser ce qui a été ensemencé. Pas le dénigrer.
L
"Nul n'est digne d'enseigner !", je ne sais plus qui a dit cela, pourtant tous, nous avons eu des maîtres qui nous ont appris à apprendre ou à désapprendre selon les cas ...l'important reste ce que nous découvrons de nous, chemin faisant ...
Répondre
M
Apprendre à désapprendre. Se déconditionner. Méditer. Voilà.
M
tu enseigne?
Répondre
M
Oui, mais personne ne me prend au sérieux (heureusement;-)) Et toi?
J
Pourquoi dire que nous ne savons rien....C'est une forme de vanité....disons que nous savons peu, trop peu
Répondre
M
La pythie de Delphes n'aurait pas été d'accord avec ta dernière proposition (ainsi formulée). Pour elle, apparemment, Socrate était le plus intelligent des hommes car il était le seul à savoir que son ignorance était totale.
L
" il n'y a rien à savoir"..Cela résonne en moi sous ces mots: Tout est dans l' être..Enseigner revient peut être juste à se mettre en chemin..d'un pas léger..sans laisser de traces . 
Répondre
M
Se mettre en chemin. Voilà.