Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

désillusions

2/2

- Il n’y aurait pas de monde sans un - fallacieux ? - consensus du mental humain véhiculant collectivement la réalité de son existence.

- Il n’y aurait même pas cette « méditation du matin » - concrétisée par ces hypothèses en ce 2 août 2007 - sans « l’idée » que « ma » « prochaine » « méditation » sera pour « demain »* et  que d’ici là je ne méditerai plus, ou tout au moins plus ainsi, les jambes croisées, le dos droit, l’estomac vide, les idées effroyablement claires. Nagarjuna avait peut-être raison de dire que le vide est la nature essentielle de la réalité. Et il faudrait alors accorder une certaine attention au Prajnaparamita sutra qui semble prétendre que le vide est la forme que la conscience lui prête.




*: Les mots entre guillemets eux non plus n’auraient d’autre réalité que celle que « je » leur prête.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article