Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

découverte

Ce serait en abandonnant définitivement l’idée que la méditation est une technique que l’on découvrirait l’infinie richesse de cette pratique. S’y révèleraient alors d’innombrables fulgurances au goût inimitable. Et s’y découvrirait son adéquation avec la vraie, l’immense vie, celle où chaque jour quelque chose de nouveau nous est offert.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Leloire Marie-Claude 28/07/2007 19:15

j'ai parfois l'impression de méditer, pourtant je n'ai jamais appris de technique, est-ce que je médite où pas ? en tout cas, cet état me procure un bien immense, et tant que cela m'est possible, je continue ...

Marc 29/07/2007 11:41

Ta question est suffisamment imprécise pour que toute réponse soit la bonne et la mauvaise... On n'enferme malheureusement pas cet pratique aussi riche que la vie dans une formule. Et donc je ne peux que te dire: désolé, je n'ai pas la réponse (mais moi aussi je la cherche).

lilou 28/07/2007 13:34

Abandonner l'idée..pour entrer dans la vie..Juste arrêter de chercher ..pour Accueillir.A chaque instant..poser le vide.et l'ordinaire devient ..extraordinaraire.Si simple en faitmais difficile pour nos espritscompliqués.Qui persistent à vouloircomprendre .

Marc 29/07/2007 11:36

Voilà.

juliette b 28/07/2007 08:46

très belle phrase, à lire et relire

Marc 28/07/2007 10:49

La voilà donc encore un temps vivante. Merci, Juliette.

Objectif-P 27/07/2007 21:34

a te lire, cela semble facile. mais hélas, ça ne l'est pas tant... dommage. mais je fais des efforts

Marc 28/07/2007 10:47

Difficile sans doute, mais difficile de ne pas faire d'efforts... Nous sommes tellement conditionnés à obtenir quelque chose...