Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

excentricité

S’asseoir en silence, ce serait assumer une position paradoxale: atteindre le non-désir à travers l'acte de s'asseoir. L'acte devrait devenir état. Et cet état devrait lui même être totalement - consciemment et inconsciemment - intégré: nous ne devrions strictement rien y rechercher tout en le vivant, tout en l'assumant et tout en ayant « oublié » cette (probable) vérité, à savoir que nous y trouverons tout... quand nous ne le chercherons plus.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

cat 02/07/2007 10:43

tout est toujours dans l'intention ... me semble t'il non ?merci Marcbisescat

Marc 09/07/2007 12:03

Ah l'intention! Tu soulèves là un gros lièvre, Cat. Me voilà obligé de relire Husserl et même Schopenhauer ;-)Hello, Cat.

Lung Ta 02/07/2007 07:59

C'est tout le paradoxemais dès qu'il y a paradoxe je suis rassuré, car il y a complexité, et c'est par la simplicité & la spontanéité qu'on résoud le paradoxe il me sembleAlors que dans la solution simpliste, c'est tout un pan de vie qui est gommé qui fait que tout devient compliqué !chaleureusement et bon voyage

Marc 09/07/2007 11:59

Refusez le complexité du monde et les complications reviennent au galop.Merci Lung Ta et à bientôt.