Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

recette

L’inspiration du créateur ne serait pas sujette à fluctuations. Elle serait toujours là, disponible. Qu’il fasse silence (notamment en ne l’appelant pas de ses vœux) juste pour voir.





[Pendant quelques jours, en voyage, je ne pourrai répondre à vos aimables commentaires. Que cela ne vous empêche pas de réagir aux fulgurances qui vous interpellent (une longue liste est à votre disposition) et singulièrement à celle qui vous sera quand même proposée chaque matin grâce aux vertus programmatrices d’over-blog.]

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Amen !merci Marc et bon déplacementcat
Répondre
M
Pas de quoi, Cat. Et merci.
L
Voilà une phrase que je citais ce matin sur le blog de Lucien (Haîku libres) :« Il faut savoir accepter les moments où la créativité vous déserte ; plus cette acceptation est sincère, plus ces moments passent vite. Il faut avoir le courage de se ménager une pause. Il faut oser parfois être vide et abattu » Etty HILLESUM (Une vie bouleversée – Tuée à Auschwitz le 30/11/1943)Bon voyage
Répondre
M
Accepter, n'est-ce pas faire silence?Merci Lung Ta
B
Appelle-t-on de ses voeux la respiration?
Répondre
M
Demander à vivre relèverait de l'inconscience mais demander à ne pas connaître l'angoisse de la page blanche, bien que contre-productif, serait à mon humble avis compréhensible, voire légitime.