Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

nuance

Nous croyons que nous croyons en une Réalité Ultime. Nous nous agitons, nous désirons, nous sommes frustrés.
Nous croyons en une Réalité Ultime. Nous lui sommes obligés et dévoués. Tout est entre ses mains, nous nous délivrons, nous ne désirons rien (même pas elle: elle est là), nous sommes comblés.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

claude 23/06/2007 20:46

C'est ce que l'on appelle la plénitude. Je la trouve dans la contemplation, merci Marc

Marc 24/06/2007 09:14

Tout juste, Claude. Merci.

Dharma Shishya 18/06/2007 19:58

Une frontière qui semble si fine, si fragile... et si difficile à "passer"...

Marc 24/06/2007 09:13

Fine serait le bon mot. Merci Dharma Shishya.

Maxime 15/06/2007 10:25

Ce texte semble mettre en relief trois démarches... En cela, je rejoins la compréhension de Marie-Claude...*C'est sympa de pouvoir s'exprimer, ici...

Marc 15/06/2007 10:32

On y fait travailler les neurones, c'est déjà ça. Merci, Maxime.

Leloire Marie-Claude 14/06/2007 23:42

croire que l'on croit en ... ou croire en ... à force de supprimer les croyances, on débouche sur des connaissances : la vérité ultime .

Marc 15/06/2007 10:30

La dernière croyance dont il n'est inutile de se défaire (par cette entreprise de déconditionnement qu'est la méditation par exemple) est celle de la réalité de l'ego (qui croit qu'il ne croit pas qu'il croit mais qu'il est sûr que...). Après,... Après quoi?

dominique boudou 14/06/2007 17:47

Dans le cadre d'un univers fini, la réalité ultime peut être, et encore. Mais dans un univers infini, nous n'avons pas fini de lui courir après, cette fameuse réalité. C'est peut-être pour ça que nous continuons à être, parce que nous savons, au fond, que cette quête est impossible.PS : Tu n'es plus en lien sur le blog de JCB.

Marc 15/06/2007 10:25

Le bouddhisme ose dire que même Brahman est illusoire, que la Réalité Ultime n’est jamais que la pénultième. Nous lui courrions toujours après, comme tu dis. Je développais quelque peu ce sujet dans ce billet de décembre dernier: http://fautedemieux.over-blog.com/article-4846394.html Quant à ton PS, je m'en flatterais. La pensée réactionnaire est à cent lieues de celle proposée ici. Je ne m'y frotte pas.