Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

résolution

Arrêter de postposer: n’est-ce pas là ce que l’humanité devrait faire pour stopper la souffrance?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
La souffrance est un mal nécessaire pour pouvoir comprendre son état de bonheur par comparaison, pour peu qu'elle soit fugace ! 
Répondre
M
Quel Dieu cruel en a décidé ainsi? Je ne peux me résoudre à accepter sa loi!
D
Oui c'est  comme ça que j'aimerais être ! :-)Tiens, bizarre ce que je viens de dire...
Répondre
M
La vérité nous échappe souvent.
D
Peut-être que la souffrance faisant partie de la Vie (souffrance étant, de plus, subjectif), il n'est pas nécessaire de chercher à la stopper, mais plutôt à l'accepter.Attention, il ne faut pas non plus tomber dans l'extrême de la passivité.Sans doute y a-t-il un juste milieu...
Répondre
M
Stoïque, mais pas trop?
J
"Nietzsche dit que la joie est plus profonde que la peine du coeur"Seuls les spéléologues peuvent comprendre. 
Répondre
M
Un retournement des valeurs de plus de celui qui a connu tous les gouffres.
A
L'origine de la souffrance ne vient t'elle pas de la recherche du bonheur??
Répondre
M
Toi qui es à Bénarès, la réponse à ta question a été trouvée à deux pas de là, à Sarnath dans le parc des daims. Le Bouddha y a mis en route "la roue de la Loi" et énoncé "les quatre nobles vérités". Il me semble que la deuxième répond très exactement à ta question...