Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

leçon

En contrebas du petit temple dédié à Bouddha, il y a la beauté de cette mare aux nénuphars. L’ombre y est fraîche. Un muret hospitalier l’entoure. Il est tentant de s’y asseoir.
J’y ai écouté les bruits de la nature et humé des odeurs sucrées. Puis je suis revenu à des pensées et ce monde enchanteur s’est brisé et perdu.
Nous avons tellement l’habitude de penser… Pourtant ici, il n’y en avait nul besoin. Si loin du monde, il n’y avait aucun « problème » à résoudre, aucune action à entreprendre. Il y avait à être, à sentir la sereine et extatique beauté de cet endroit de pureté du sud de l’Inde. Il n’y avait rien d’autre à faire, et pourtant je l’ai fait: alors que les conditions étaient idéales, j’ai perdu de ce temps* qu’Il m’a donné pour qu’Il prenne conscience de Lui-même à la faveur de mon silence. Je me rends compte de cela, et c’est extraordinaire, quasiment mystique de s’en rendre compte.
Une fameuse leçon donnée là par la nature en ce lieu oublié**!





*: Bien qu’à un autre niveau de conscience, il n’y ait bien sûr pas de temps perdu; et qu’à un niveau encore différent, il n’y ait même plus de temps qui soit: seulement son concept enveloppé dans l’illusion.
**: Adyar, Theosophical Society, the pond near the buddhist temple, 11h19, 13th February 1990

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article
F
Bonjour Marc, tout d'abord merci pour ce blog que j'apprécie beaucoup. Je n'arrive pas à trouver un autre moyen de te contacter, je suis un petit nouveau et j'ai commencé un blog sur des réflexions spirituelles. Si tu as le temps d'aller jeter un oeil, je serais très heureux d'avoir ton avis... On pourrait év. échanger nos liens? Amitiés. François.www.alesia712.over-blog.com/
Répondre
M
<br /> Bonjour, François. Tu es dans mes liens depuis quelques jours et je passerai te lire attentivement dès que j'aurai un peu de temps. Amitiés.<br /> <br /> <br />
L
le bon moyen d'entrer en méditation c'est d'abord de se taire ;)
Répondre
M
Je ne vous le fais pas dire ;-)
A
"Dans le zen, chaque jour est un bon jour. Hors du zen, même les bons jours sont de mauvais jours"  Koan.Chaleureusement.
Répondre
M
Un koan apologétique? Mmmhh...
D
Un havre de Paix où le temps perd pied... Un calme immobile qui semble échapper à la loi de l'impermanence. On réalise alors notre union avec la Nature. Il faut poser les armes - intellectuelles - pour capter ces instants magiques qui enrichissent notre Etre.
Répondre
M
Poser les armes. Et ne plus jamais les reprendre.
L
cet endroit perdu au milieu de l'Inde, dans lequel vous vous êtes plongé pour oublier le temps, peut se trouver partout ; il suffit de vouloir pour un temps se retirer du temps même pour pas longtemps ...
Répondre
M
Sans doute. Mais diriez-vous toujours la même chose de retour d'Inde?