Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

longévité

« Ce qui ne me fait pas mourir me rend plus fort. » C’est bien vrai pour tout le monde, même pour les plus mauvais élèves de « l’école de guerre de la vie » (dixit F. Nietzsche, philosophant au marteau).
Mais pour se fortifier, l’étudiant dispose d’au moins deux autres écoles, de paix celles-là: celles du voyage et de la méditation.
Bruce Chatwin se fit l’avocat de la première: il pensait que nos problèmes sont liés à notre sédentarité, car l’humanité est née nomade. Et sur la route, ce grand voyageur fut précédé par Joseph Kessel qui affirmait, si je ne me trompe, que « voyager, c’est vivre sept fois. »
H. D. Thoreau aurait sans doute rétorqué que pour vivre sept vies, méditer est plus indiqué encore. Dans son journal de janvier 1857 on trouve en effet cette perle: « Souvent, l'homme que je rencontre m'apprend moins de choses que le silence qu'il interrompt. »

Quant à G. I. Gurdjieff, qui lors de ses errances rencontra nombre d’hommes remarquables, capables aussi du plus grand silence, il fit sans doute l’expérience la plus forte des deux mondes. Quelle destinée!
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

erualena 22/05/2007 08:00

Etrange de lire toutes ces réflexions sur le voyage justement maintenant. Mais le hasard n'existe pas.Née du voyage, élevée dans le voyage, je rentre chez moi dans peu de temps et pourtant... je crois que je n'ai jamais autant avancé qu'en ce moment. C'est ça, grandir, avancer en rentrant chez soi ?

Elena :0056: 18/05/2007 22:59

Mon esprit rêve très souvent de voyages et d'évasion mais mon vrai voyage je le fais tous les jours, à chaque instant, dans ma vie quotidienne, le dehors et le dedans se confondant...Merci pour ce post, Marc !

Marc 21/05/2007 09:14

Quelle bénédiction, Elena!

Rectificatif 18/05/2007 15:08

C'est d'ailleurs après la vision de Sulej qu'il a sorti le marteau, Nietzsche. "Il y a des pensées qui veulent tuer le solitaire. Si elles n'y parviennent pas ce sont elles qui doivent mourir"

Marc 21/05/2007 09:14

Merci pour cette citation. Le Crépuscule des Idoles?

jaffré 17/05/2007 19:41

j'aime beaucoup. Il y a énormément de vrai dans ce post. A suivre et à méditer

18/05/2007 11:20

Les deux, c'est sûr.

Well 17/05/2007 18:49

A ces purs philosophes du grand chemin, j'aimerai ajouter  un extrait de L'usage du monde."Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut bien apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement, est peut-être notre moteur le plus sûr." Nicolas Bouvier, L'usage du monde"A bientôt

Marc 18/05/2007 11:18

Et ailleurs, dans ce chef-d’œuvre absolu, cette bible des Dharma bums aimant le style:« […]; la route travaille pour vous. On souhaiterait qu’elle s’étende ainsi, en dispensant ses bons offices, non seulement jusqu’à l’extrémité de l’Inde, mais plus loin encore, jusqu’à la mort. »Merci de ton choix.