Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

conciliation

Pour que les mondes de la contemplation et de la recherche du chemin aient pour soi un sens, il faut peut-être comme condition nécessaire et suffisante être de ceux pour lesquels la sérénité est la plus grande des félicités.
D’ailleurs, il n’est sans doute point d’humain qui, ayant connu le plus grand silence, en soit revenu à l’agitation et à la dispersion; et cela pour la simple raison qu’un esprit capable d’une telle volte-face insensée* n’aurait pu initialement concevoir un désir de grandissime silence, désir qu’il faut d’une façon ou d’une autre émettre pour qu’il se réalise.

 

 

 

*: Pour ne pas dire contre nature.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dharma Shishya 15/05/2007 20:38

C'est la boddhicita !

Marc 18/05/2007 10:37

L'esprit d'"éveil"? L'esprit en éveil, ce serait déjà ça.

genfi 14/05/2007 21:35

La vacuité est encore plus belle que le silence.

Amitié Marc.

Marc 15/05/2007 10:40

Une préférence respectable, Genfi.Amitiés,

lilou 14/05/2007 21:20

Il y a en nous tant de silences ..Tous nos sens peuvent se taire..Mais souvent ,  " faire silence", c'est encore penser le silence par rapport à l'idée que l'on a du bruit..Plus loin..il est une forme de silence qui devient un langage..en une résonnance de vie en nous ..qui s'exprime dans un autre registe ..Alors,tout s'accorde et l'ordinaire devient grand ..

Marc 15/05/2007 10:38

Le silence est (un sujet) inépuisable, tu le montres bien.

Leloire Marie-Claude 14/05/2007 17:27

une partie silence est indispensable pour se rapprocher de la sérénité, mais une partie communication me semble aussi essentielle pour rester parmi les hommes ...

Marc 15/05/2007 10:35

Cela va sans dire. Notre conscience est à la fois centripète et centrifuge. Tout l'art - aujourd'hui - est de ne pas se couper de la première direction.

cat 14/05/2007 10:22

la sérénité est la plus grande des félicités, je le pense et la recherche, mais le chemin pour y parvenir n'est pas si simple et encore faut-il en passer par ce fameux grand silence ...merci Marccat

Marc 15/05/2007 10:31

Avant d'être atteint, ce "fameux" silence doit sans doute être prisé (soit que l'on soit prédisposé à l'apprécier et à l'accueillir, soit que l'on arrive à la conclusion que...)Amitiés, Cat