Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

désenchantement

Cette terre est peuplée d’humains qui croient croire en Dieu. Rares sont ceux, hélas, qui croient Réellement en lui, cette réalisation suprême. Une réalisation tellement au-delà de la pensée et du langage que nous pourrions tout aussi bien dire d’elle qu’elle consiste à ne croire en rien.
Ne croire en rien? Alors nous serions vides. Et seul le vide pourrait se fondre dans le Vide, tout le reste le remplissant, l’annihilant.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

ariaga 14/05/2007 20:35

Je crois que Dieu est quelque chose de très personnel qui relève du sentiment, à la limite de la sensation. Certains le ressentent, d'autres non. Moi je suis "pénètrée" par Dieu  quand je communie avec la nature. Tout cela est évidemment au delà de la parole. Merci de nous offrir d'aussi beaux sujets de méditation.

Marc 15/05/2007 10:23

L'essentiel est bel et bien indicible.Merci de ton passage, Ariaga.

Bruno 14/05/2007 11:18

Hello Marc Pour moi , cela doit être angoissant de ne croire en rien . Je ne suis pas athé , je crois en un  entité supérieur mais quoi  ? Aucune religion  n'a le monopole de la vérité . Amitié

Marc 15/05/2007 10:22

Tout à fait d'accord avec ta conclusion.Amitiés, Bruno.

céleste 14/05/2007 09:51

je ne crois en aucun Dieu, mais je sais faire partie d'une chaîne humaine, l'humanité, et comme pour toute chaîne, chaque maillon est précieux.et au delà, cette chaine humaine appartient à l'immense chaine des habitants de la planète, les animaux, les végétaux...nous sommes indissociables les uns des autres, cela porte un nom: l'équilibre, sans lequel la survie de la planète est menacée. comme Eric (coucou Eric), je pense que c'est le néant qui nous guette

Marc 14/05/2007 10:27

A tous. J’aime beaucoup vos commentaires qui partent dans tous les sens. Je me sens un peu comme un artificier qui n’avait qu’une seule allumette et qui trouve que c’était déjà peut-être trop car le feu d’artifice échappe à son contrôle (l’horrible mot). Et puis, tant mieux au fond, le spectacle est beau.Croire déjà en soi, croire que l’on croit, ne pas croire que l’on croit, croire que l’on ne croit pas, ne croire en rien, croire que l’on peut ne croire en rien, vouloir sortir du concept de croire et croire que c’est possible, etc …, tout cela passionne visiblement et nous ramène aux processus mentaux. On est en pleine méditation. Vos commentaires sont autant de méditations. C’est bon pour les neurones, tout ça.On n’épuisera pas ce sujet aujourd’hui mais reconnaissons que nous sommes en plein dans le propos de ce blog qui vit parfois si bien grâce à vous! Je crois que je vous dois un grand merci.

Leloire Marie-Claude 13/05/2007 22:57

Je ne crois en rien, mais je sais l'homme ! seul face à lui même,  propriétaire de sa vie à construire selon son gré ...

Dharma Shisya 13/05/2007 21:08

Post et commentaires très intéressants !Moi qui suis un "adepte" du vide (Sunyata)...Merci pour ce partage d'idées.