Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

plénitude

Dès que nous en arrivons - sans effort - au non-effort, il agit sur nous.
Il est la force qui nous guide, nous nous en remettons à lui, cela nous arrange. Nous le vivons et vivons de lui, à ses crochets pour ainsi dire. Nous n’avons plus rien à faire.
Nous sommes respirés. Nous sommes vécus. Tout est bien.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

jungne 10/05/2007 10:44

En se laissant porter aux puissantes vagues du flot de la vie, pousser par le vent de l'esprit, le voyage de l'existence est aisé.

sylvie lauzel 09/05/2007 20:38

... et quel bonheur alors ...

larma 08/05/2007 11:03

"Tout est bien"  Vive le mal !

DD 08/05/2007 09:38

Le Geste fait passer du respiré à l'inspiré, d"'être" à "s'être"...

Marc 09/05/2007 15:56

Le geste créateur?

Dharma Shisya 07/05/2007 20:30

Dans "plénitude" il y a plein
Comme quoi la réalisation du vide remplit bien...