Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

bilan

S’il existe une façon pas trop mauvaise de quantifier l’existence, c’est peut-être par l’addition du nombre de fois où l’on s’est dit: «Voilà, maintenant, juste là c’est parfait, je veux bien partir là-dessus.»
Et ce «là-dessus», ce n’est pas seulement ce que l’on vit au paroxysme d’une passion ou au sommet d’une montagne; dans l’assise en silence aussi, maintes fois nous pouvons croiser de ces divins moments.
(Quant au qualificatif de divin, souvent galvaudé c’est entendu, c’est bien pour qualifier ce qu'alors on vit qu’il est pertinent.)
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

djaipi 03/05/2007 22:14

merci, Marc, cette pertinence me fait l'effet d'un joyau

Marc 04/05/2007 10:44

Le mot est peut-être un peu fort, Djaipi. Mais je t'en remercie.