Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

hypothèses

C’est peut-être l’homme le plus heureux qui le pressent le mieux : Aucun bonheur ne dure.

Sauf peut-être (autre hypothèse) le bonheur de ceux qui ont eu la chance de ne pas naître*. Un bonheur éternel mais hélas non ressenti. Est-ce là une manifestation de plus de la malveillance** divine ?

 

 

* : Le luxe ultime mais à la portée de personne, comme le faisait remarquer Cioran.

** : Cette malveillance divine étant encore une hypothèse, tout comme l’existence d’un dieu, diabolique ou non.

P. S. : Dans le billet du 5 avril 2008 il était question de la plus grande infortune du méditant.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article