Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

tragédie

La vie est souffrance, et ses tortures sont innombrables. Cela se sait depuis le Bouddha, et même plus tôt encore, depuis que le monde est monde. Cela concerne tous les êtres vivants, promis pour la plupart à être des proies pour plus forts qu’eux dans un monde du vivant où tout se mange.

Et permettez-moi de penser avant tout à ces êtres sensibles que nous, cruels humains, séquestrons et maltraitons (« comme du bétail ») avant de les mettre dans nos assiettes.

Et même chez l’homo sapiens sapiens aussi qui se dénommant ainsi se dit que la sagesse lui a été quelque peu octroyée pour adoucir son passage obligé sur terre, la souffrance est partout (écoutez les prochaines news pour vous en rendre compte), à commencer par celle - quand il n’est pas qu’une pitoyable proie pour plus roué que lui au sein de sa propre espèce (« c’est toujours les petits qu’on écrase », dit-on) - qu’il s’inflige à lui-même en n’étant jamais content de son sort et en ne vivant non pas pour être mais pour avoir ce qui, pense-t-il, lui manque encore. Personne n’échappe à la souffrance. Y a-t-il seulement une échappatoire ? Même le méditant, cet être pourtant plus que d’autres satisfait de son sort, se torture lui aussi, car s’il est assez certain qu’il ne peut être sûr de rien, il pense qu'il ne pourra jamais en être totalement sûr*, sinon qu’au prix de renier son propre scepticisme qui est pourtant le seul à le mener sur l’autre rive de nulle part, là où règne le silence.

 

* : Autrement dit : Si tout est sujet au doute, on ne peut qu’en douter.

P. S. : Dans le billet du 13 octobre 2016 il était question du plus retentissant des suicides : constat.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article