Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

hypothèse

Certains indianistes trouveront peut-être cela un peu court mais j’ai la faiblesse de croire qu’en Inde, si Brahma, le dieu créateur, est peu vénéré* (à l’inverse de Vishnu, le dieu protecteur et de Shiva le dieu prisé des yogis et autres chercheurs du chemin), c’est parce qu’il aurait créé le monde, ce que peu d’hindous, inconsciemment du moins, lui pardonnent. Ils vivent en effet avec cette idée d’une souffrance omniprésente (causée par avidya, l’ignorance du caractère douloureux, justement, de toute existence).

Et, comme le disait le Professeur Scheuer, en Inde ce qui est terrible ce n’est pas la mort, c’est qu’elle implique une renaissance. Si les hindous cessaient de croire en la réincarnation, cette idée sans doute attrayante mais scientifiquement infondée, peut-être seraient-ils plus enclins à profiter pleinement d'une existence où ils ne seraient pas jaugés. Ils seraient aussi moins fatalistes et moins malheureux de vivre, sachant qu’une fois éteints, ils ne quitteraient plus leur corps (comme ils disent) pour en prendre un autre, mais qu’ils seraient quitte définitivement de la souffrance, retrouvant le néant dont ils n’auraient jamais dû sortir pour connaître les tourments inhérents à leur incarnation (car le vide, pour eux comme pour tous, aurait été bien suffisant).

 

 

 

* : Seulement à Pushkar

P. S. : Dans le billet du 25 février 2015 il était question de coûts.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article