Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

interrogation

Si pour nous, tout est souffrance et impermanence (et peut-être aussi inconsistance ultime (anatman), mais là je n’ai pas la certitude du Bouddha, je n’ai pas vraiment d’opinion sur la chose en fait), quel terme doit-on employer pour remplacer « souffrance »  lorsqu’il est question du vivant en général, et non plus seulement de nous, humains (car le concept et la déploration de la souffrance nous sont peut-être propres) ? Que ressentent l’amibe, le zèbre, le merle chanteur et tout organisme extra-terrestre dans l’immense univers quand ils s’éveillent, s’ébranlent, que commencent leur conscience, leur existence, leur voyage ?

Mon hypothèse : selon toute vraisemblance pas du bonheur, ce contraire de notre humaine souffrance, et donc pas non plus de la « non-souffrance ». De l’indifférence alors ? J’en doute, ce ne sont pas des robots. Peut-être une préoccupation impérieuse et instinctive mais énigmatique au premier abord pour l’être sensé, de survie, et de soi et de son espèce.

Mais, et c’est là le cœur du problème, avec quelle humeur (mood) en toile de fond ? Que ressent le vivant ?

Mon hypothèse, là encore : peut-être de l’incertitude (on sait bien par exemple que la plupart des animaux terrestres vivent avec la peur au ventre d’être mangés), ou alors une angoisse sourde qui est son lot, qu’il ne questionne pas ou peu (contrairement à ce que font les humains qui ne « se font jamais » à cet incompréhensible monde de souffrance dans lequel ils sont jetés, comme l’étaient jadis les gladiateurs dans les stades romains).

Quel est donc ce mot qui n’est pas « souffrance », et qui caractérise ce « goût de trop peu », cette absence de volupté naturelle (mais pas de désir) que connaît le vivant : malaise, détresse ou ... ?  Voilà peut-être la question essentielle de la philosophie qu’il faudra décortiquer, un dictionnaire des synonymes à la main.

 

 

P.S. Dans le billet du 15 novembre 2017 il était question de délivrance.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article