Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

surdité

Nous sortirons tous K-O de cette vie car nous n’en aurons pas trouvé la raison. Personne n’y est jamais parvenu. Et pourtant même en s’appuyant sur les leçons de l’histoire nous persistons à ne pas vouloir le comprendre ou l’accepter. Nous nous reproduisons quand même.

Voyez les parents plaçant tous leurs espoirs dans leur progéniture quand ils ont enfin compris qu’eux-mêmes ne pourront jamais trouver de sens à leurs jours. D’ailleurs peut-être savent-ils déjà avant de se reproduire qu’ils mourront dans l’ignorance et que ce sera à leurs descendants de tenter le pari de l’ultime perspicacité.

Ce qui se perpétue le mieux au fond, c’est l’illusion que la vie n’est pas une épreuve et qu’il vaut la peine qu’on la perpétue (l’inflige, diront certains) même si on n’en comprend pas la nature.

Une seule solution peut-être pour s’en sortir: la lucidité au prix d’une mise à genoux (une ruse suffit : il ne s’agit pas de taire sa libido) du génie de l’espèce à l’œuvre dans la sexualité dont parlait Schopenhauer. Une solution qui n’est hélas pas à la portée de tous. Et cette incapacité est la grande victoire de la souffrance. Une souffrance inhérente à la vie et dont parlait déjà, il y a bien longtemps, le Bouddha, cette figure historique majeure et radicale à un point tel que personne n’a jamais pu l’entendre. 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 2 octobre 2013 il était question d’une recommandation.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article