Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

suggestion

Pour faire comprendre à celui que le moment présent insupporte et dont la vie passe inaperçue de lui-même, chaque seconde étant perdue dans l’oubli, voire la destruction du temps (il y en a qui n’ont de cesse de le tuer), je suggère de donner à décompter en les dégustant, en prenant son temps, en temporisant, chacune des dix dernières respirations qui précèdent le moment où, au sortir du sommeil, il s’obligera à ouvrir les yeux et à se lever. Des respirations dès lors d’une extraordinaire intensité.

Personne sans doute ne vit toute sa vie ainsi, respiration après respiration, mais ceux qui s’en rapprochent le plus sont sans doute les méditants et les illuminés décrits abondamment dans les traditions hindoue et bouddhique, les premiers pendant le temps de leur  « pratique », les seconds constamment (et c’est peut-être parfois une lourde croix à porter). Et concernant ce rapprochement entre méditation et éveil, l’occasion est trop belle - et même si cela fuir encore un peu plus ceux, évoqués plus haut, que le moment présent insupporte pour ne pas rappeler la parole de Shunryu Suzuki, un maître du Soto zen et un  (vrai) expert en méditation (rien à voir avec les innombrables imposteurs actuels) :

About the right practice :

« The state of mind that exists when you sit in the right posture is itself enlightenment. » (p.28)

About the right attitude :

« It is necessary for us to have enlightenments one after another, if possible moment after moment. » (p.86)

Ces deux extraits (qui demanderaient certes d’être placés dans leur contexte) de Zen Mind, Beginner’s Mind (Ed. Weatherhill, New York & Tokyo, 1983) de Shunryu Suzuki.

 

 

 

P.S. : Dans le billet du 25 octobre 2016 il était question de méfiance.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article