Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

éveil

Pour un enfant, mieux vaut découvrir que ses parents l’aiment que de l’apprendre. Lui dire je t’aime, c’est bien, le lui faire comprendre, le lui montrer, c’est mieux. Dans le premier cas on l’informe, dans le second on le forme.

Dans le même ordre d’idées on pourrait montrer que l’expérience vaut mieux que l’étude, que le voyage vaut mieux que l’université. Il s’agit ici de devenir adulte (ce que sont finalement peu de gens, au vu de la façon dont les humains, souvent, se méconduisent).

Il faut aussi parler de la différence entre le philosophe et le sage. Le premier se voudrait second, le second est premier, sans le savoir le plus souvent. Il n’a pas appris la sagesse, il l’a découverte et prise au passage.

On voit d’ailleurs un parallèle entre cette sagesse et le silence que découvre le méditant, le plus souvent par hasard, et surtout, surtout, sans l’avoir recherché (car le silence est comme l’ombre : on ne l’attrape pas, on la côtoie). Ici encore il est question d’éveil.

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 7 octobre 2008 il était question d’une déroutante estimation.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Shana 06/12/2019 17:17

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo). Au plaisir.

Marc 06/12/2019 19:18

Merci et à bientôt.