Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

perfection

Aucune méditation ne mérite mieux son nom que celle que l’on pratique sans le savoir, par exemple en dégustant son café matutinal au lit, le regard fixe, pensant à tout et à rien. 

Toute méditation formelle doit se heurter au fait qu’il faille d’abord en arriver à oublier consciemment est inconsciemment que l’on médite. Peu le savent mais la pratique éclairée du yoga (hatha et raja) sert en réalité à cela : faire beaucoup d’efforts, physiques ou autres, pour n’en faire plus aucun (un travail de masochiste puisqu’il suffit de ne pas commencer, mais un travail peut-être utile pour d’aucuns) et arriver à n’avoir aucune douleur (souplesse du corps), aucune envie de bouger, aucune envie du tout quand on médite (souplesse de l’esprit).

La posture parfaite est la méditation parfaite, comme celle, informelle, que l’on vit quand on ouvre les yeux le matin.

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 10 septembre 2013 il était question de vertige.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article