Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

basculement

On dit parfois, en blaguant, que la vieillesse est là le jour où l’on met son tee-shirt dans le pantalon. 

Et l’humanité, elle si récente encore comparé aux temps qu’ont connu les méduses et les dinosaures, quand est-elle devenue vieille? 

Quand elle a réalisé qu’elle préférait l’avenir d’avant, ce temps aujourd’hui révolu (il a suffi de quelques décennies) où les lendemains chantaient, où le mot progrès avait un sens, où il n’était pas utopique de souhaiter pour ses enfants mieux (encore ?) que ce que l’on avait eu ? 

Ou quand elle a compris - ce fut un choc ! - qu’on n’engendrait plus pour être choyé dans ses vieux jours mais au contraire pour être sollicité par ses enfants en proie aux vicissitudes* d’une époque inexorablement déclinante (voir aussi ce billet : bouleversement )? 

Ou peut-être encore, le jour où elle a découvert sa propre obsolescence, réalisant qu’elle pouvait être « tuée dans sa totalité » (pour reprendre les mots de Günter Anders) ? 

Quoi qu’il en soit, le monde est bel et bien devenu vieux et on n'entend plus que les râles de ce mourant, un mourant incorrigible qui, plutôt que de se retrancher dans le silence, veut encore pour lui seul le peu d’air disponible.

 

 

 

 

* : La jeunesse s’est considérablement appauvrie ces derniers temps : l’âge d’or n’est plus ; le plein emploi est un souvenir, même le travail auquel on est prêt à se résigner se fait rare; acheter une maison est devenu quasi impossible, tout cela dans un contexte d’impitoyable compétition pour ne pas dire de sauve-qui-peut, d’environnement violenté et sur les genoux, de trop de monde partout, de biodiversité en deuil, bref de catastrophe écologique. 

P. S. : Dans le billet du 3 juin 2016 il était question de confiance.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article