Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

remords

Dans notre bibliothèque personnelle, à côté de ces livres qu’on lit et relit, il s’en trouve d’autres qu’on n’a pas encore lus et qu’on ne lira peut-être jamais. Mais ils sont là, légitimes, et veillent sur nous bien plus que nous sur eux.

Le seul problème d’une bibliothèque dont on n’épuisera jamais les ressources, c’est qu’elle nous fera (et verra) mourir avec regret, or c’est bien ce qu’il faudrait éviter. Mourir oui, mais repu, voilà ce que l’on devrait pouvoir se dire lors de son dernier souffle. Mourir avec regret, quel drame donc. Mais il faut s’y faire. C’est une chose.

 

Mais ce n'est pas tout. C'est qu'en tentant d’imaginer ce dernier souffle qui adviendra (bien ?) un jour, on se rend compte combien est mesquin ce regret de n’avoir pas tout lu. Car dès à présent, alors que nous n’avons plu aucun doute sur le caractère dévastateur de notre espèce, que se passera-t-il au moment de notre mort? Nous mourrons tous avec des regrets, ceux de n’avoir pas pris suffisamment soin de notre terre à de multiples occasions, et cela afin de la céder, intacte, aux générations futures - qui pourront à juste titre nous maudire en se voyant irrémissiblement sombrer. 

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 18 mai 2017 il était question de découvertes.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article