Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

sidération

Pour nous tous, c’est plus qu’une impression, c’est presque une certitude : le temps s’arrête réellement quand nous tombe dessus, parfois, un moment de totale sidération et d’oubli de soi :  notre geste se fige, notre respiration aussi ; quant à notre mental, ah notre mental, que fait-il alors ? Nul ne le sait et jamais ne pourra le savoir. 

Revenus « à nous », nous pensons seulement à des mots comme imprévu, surprise, pureté, suspension, nettoyage, délice, pour décrire ce qu’on a vécu, mais ce ne sont que des mots, rien à voir avec ce silence qui nous a surpris et pris. Ce dont nous doutons peu cependant, c’est que le temps semble bel et bien s’être alors arrêté. 

Et nous serions tentés de nous dire alors (une intuition…) que peut-être ce temps qui s'est figé est un temps qui dans nos vies ne nous est pas compté, si tant est surtout que notre longévité est déterminée dès notre naissance (certains Indiens disent qu’un nombre fixe de respirations nous est octroyé dès la première, une fois pour toutes).  

Conclusion logique mais quelque peu fantasque : la pratique régulière de l’assise en silence favorisant l’apparition de ces moments où le temps s’arrête, elle pourrait alors faire de nous des centenaires*.

 

 

 

 

*: Bien sûr vous rétorquerez que ce n’est donc pas une bonne idée de se faire l’avocat d’une pratique méditative. « Imaginez que tout le monde s’y mette », direz-vous, « on aurait tant de vies tirées en longueur, alors qu’il n’y a déjà plus de place sur cette planète pour les nouveaux arrivants. » (Mais bon, c’est là est un autre débat.)

P. S. : Dans le billet du 14 février 2018 il était question de désinvolture.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article