Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

hauteurs

L’habitude de méditer vous permet de jouir d’un mental tranchant comme un couteau affûté. Vous savez comment penser, vous souvenir, revenir en arrière, éliminer, délimiter, départager, compartimenter, décompartimenter, relativiser, extrapoler, et même retenir une fulgurance et l’élaguer, tout cela (et cette liste n’est pas exhaustive) afin d’atteindre un point de vue juste, précis et en surplomb. Un surplomb d’une altitude modeste cependant, car il y aura toujours un point de vue plus élevé que vous savez ne jamais pouvoir atteindre. 

Cette sage certitude s’appelle le doute. Sans l’appréhension de laquelle point d’élévation de l’âme, cette fois, et pire encore, aucune possibilité d’accéder au grand silence dont rien ne peut plus être dit qui ne soit dérisoire.

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 15 février 2015 il était question de désintéressement.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article