Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

bouleversement

Ce qui différenciait la vieillesse de la jeunesse, c’était le positionnement quant aux « belles années » : la vieillesse les avait derrière elle, la jeunesse, devant. Les jeunes exultaient, les vieux se plaignaient, tout était dans l’ordre des choses.

Mais depuis que ces bons vieux humains ont enclenché leur apocalypse, cette façon de distinguer les âges n’a plus cours : les lendemains qui chantent, c’est fini, et, tout comme les vieux, les jeunes auront désormais leurs « belles années » derrière eux, même les très jeunes pour lesquels il faut plutôt parler ou de mois, ou de semaines, ou de jours, ou même d’heures (il va naître 2, 7 enfants dans la seconde qui vient). Et même ceux qui n’en sont qu’à leur premier souffle sont à plaindre : la seconde précédente était celle d’un monde moins détérioré que celle qu’ils vivent maintenant. 

Tragique destin d’une espèce qui, pour n’avoir su rien faire de l’intelligence dont elle a hérité, n’envie même plus ses nouveaux membres. 

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 18 février 2015 il était question de mise en garde.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article