Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

réinterprétation

Nous avons éradiqué l’homme de Neandertal, le moa et le dodo, le tigre de Tasmanie et pratiquement tous les adorables kiwis; en Europe, 400 millions d’oiseaux ont disparu ainsi que 80 % des insectes volants (cela en 40 ans). Presque toutes les sauterelles et les papillons ont passé l’arme à gauche et nous zigouillons encore les arbres, les haies et buissons, les hérissons et grenouilles (je m’essouffle tant la liste que j’ai en tête, bien qu’incomplète, est longue).  

Mais nous sommes en transition, Ouf! Oui, mais hélas pas vers un meilleur, contrairement à ce que croient les optimistes des « villes en transition » : nous sommes en transition vers le pire. Et notre élan est effroyable. Personne pour freiner. On ne peut même plus attraper les rênes. Le monde s’est emballé et fonce vers sa perte. 

Ceux qui travaillent à un monde plus raisonnable en ne se reproduisant pas, en ne volant pas (en avion), en ne roulant pas en voiture, en ne mangeant pas de viande ni de poisson, en aidant les autres (plutôt qu'en les volant), en remuant la terre et en votant pour l’écologie ne le savent pas encore, mais ils n’œuvrent pas pour changer le monde, ils se préparent de façon digne et douce à sa fin, priant pour que l’apocalypse soit tranquille. 

Et les accompagnent les méditants, qui tout en ne négligeant pas les attitudes supposées salvatrices énoncées plus haut, pratiquent l’activité la moins nocive qui soit : l’art du silence - par lequel tout aurait dû commencer pour que l’on n’en soit pas là où l’on en est aujourd’hui, c’est-à-dire trop tard.

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 12 octobre 2007 il était question d’inaccessibilité.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article