Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

liberté

Les religions ont été (et sont encore) le plus grande obstacle à l’accession de l’homme à la transcendance, cet état pourtant à la portée de tous (c’est là sans doute où nous sommes égaux, dans cette potentialité), pourvu que nous soyons libres, que nous n’ayons pas de maître à penser, pas de dieu. Un bouddhiste renommé a dit un jour :  « Si tu vois le Bouddha, tue-le ! », voulant parler du Bouddha que l’on vénère, en qui on cherche refuge, et non bien entendu de celui qui a dit (et nous dit encore pourvu qu'on veuille l'entendre) qu’il n’y a qu’un seul être en qui croire (et encore) : nous-même. Avez-vous déjà entendu dire une telle chose dans les religions "du livre" par exemple ? Ce serait là un blasphème. En réalité les religions, ces impostures, n’ont qu’un but : ne pas vous rendre libre pour pouvoir vider votre portefeuille. 

Mais pour revenir à la transcendance, pourquoi dire que sans liberté on ne peut y accéder ? C’est simple : la transcendance se caractérise par le fait que l’on n’y accède que par le silence de l’esprit, chose impossible à atteindre pour qui ne peut se défaire d’un dieu qu’il croit omniprésent... et immortel (à l’inverse du Bouddha de Lin-Tsi).

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 18 août 2013 il était question d’une riposte.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article