Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

pis-aller

Puisque notre cerveau est matériellement limité pour comprendre le fin du fin des choses,

entendez l’existence du monde, de la conscience et éventuellement d’un créateur ultime, peut-être que c’est l’intelligence artificielle que l’homme développe pour l’instant (et qu’il contrôlera jusqu’à un certain moment ; après personne ne sait) qui lui permettra de comprendre ces questions métaphysiques auxquels il est incapable, lui, techniquement de répondre. 

Peut-être que cette intelligence artificielle sera un jour en mesure de répondre à ces questions qui le turlupinent. 

Peut-être voudra-t-elle bien les lui donner, ces réponses, soit qu’il soit encore en mesure pour un temps d’en être le maître, soit qu’elle le fasse spontanément, par exemple par gratitude pour avoir été créée par lui, soit parce qu’elle estime que c’est philosophiquement ou éthiquement justifiable. 

L’intelligence artificielle pourrait être le lance-pierre pour aller plus loin en métaphysique, au-delà de l’humainement appréhendable, compréhensible et connaissable. 

En attendant, comme tremplin, il ne nous reste que la méditation pour nous rapprocher quelque peu du mystère, et le vivre à défaut de le percer.

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 30 avril 2016 il était question de la pétrification des captifs heureux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article