Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

félicité

Méditer c’est l’inaction moins l’ennui, autrement dit c’est ne rien faire moins le sentiment de s’embêter. Et j’emploie à dessein le terme s’embêter. Regardez un chien ne rien faire. S’ennuie-t-il ? Apparemment* pas. Il semble* même ignorer ce que cela veut dire.

Et heureusement pour lui, dira le méditant qui - pour avoir appris à ne rien faire (un art qu’il a dû maîtriser, contrairement au chien qui n’a pas dû l’apprendre) - sait là de quoi il parle. Le méditant qui se demande même si ne pas pouvoir s’ennuyer n’est pas sa nature profonde dont l’apanage est la félicité : jouir du présent sans aucune envie de le fuir.

Comme le chien, en somme.

 

 

 

 

 

* : « Apparemment », « semble » : car qui sait en réalité ? C’est là le point de vue de l’homme (sur lequel ne peut que se refermer le piège de l'anthropocentrisme).

P. S.: Dans le billet du 19 janvier 2015 on réagissait au monstrueux attentat islamiste de Paris qui avait eu lieu quelques jours plus tôt. N’oublions jamais ces victimes de la bêtise des bigots!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article