Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

responsabilités

Trois questions à méditer :

Si un pauvre vole un pain qu’un riche lui refuse, qui est le voleur ?

Quelqu’un qui revendique un crime et se revendique d’une idéologie dont il dit qu’elle l’a inspiré est-il plus coupable que celle-ci ?

Ce qui nous amène à la troisième question qui a pour but de faire se méfier une fois encore des conditionnements (ces obstacles premiers du méditant) : Les crimes commis par des croyants ne sont-ils pas, au fond, des forfaits commis par leurs religions qui n’ont pas su faire de la non-violence leur premier principe ?

 

 

 

 

P. S. : Dans le billet du 2 octobre 2014 il était question d’une suggestion.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article