Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

jouissances

« Il est faux qu’on ait fait fortune lorsque ne sait pas en jouir », disait Vauvenargues*. De façon analogue, le méditant, regardant les gens d’aujourd’hui quand ils se reposent, serait tenté de remarquer qu’il est faux qu’on ait du temps libre quand on ignore tout de la saveur du silence.

 

 

 

 

* : Maximes et Pensées, Editions du Rocher, 2003, p. 24

P. S. : Dans le billet du 11 octobre il était question de concordance.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article