Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

efficacité

Lao Tseu connaissait la suprême efficacité du Non-Agir*, Jean de la Fontaine, celle de la faiblesse ("Le Chêne et le Roseau") et de la lenteur ("Le Lièvre et la Tortue").

Tout cela séduit le méditant, qui aimerait ajouter à ces facteurs d’efficacité, la paix et le silence. Le contemplateur placide de l’existence qu’il est ne recherche rien car comme il a tout de par nature.

 

 

 

 

* : « Le Non-être pénètre l’impénétrable ; c’est par cela que je connais la suprême efficacité du Non-Agir », dit Lao Tseu (Tao Te King, Dervy-Livres, Paris, 1978, 43, p. 67)

P. S. : Dans le billet du 26 octobre 2009 il était question d’écologie.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article