Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

devinette

Considérant les trois phrases qui suivent, cherchez le terme manquant X dans la dernière :

Il y a le bonheur ivre du prisonnier en liberté conditionnelle ou du travailleur en vacances d’une part et celui, plus simple, de l’homme libre de l’autre.

Il y a le soulagement de l’homme qui se détend enfin d’une part et la jouissance de celui qui est naturellement détendu de l’autre.

Enfin, il y a l’extase de celui qui, méditant, s’ouvre* à la Réalité d’une part et de l’autre, le/la/l’ X du méditant au long cours qui le/la vit.

 

 

 

 

* :  On appelle cela l’éveil, la réalisation de soi. Une fois celle-ci advenue, on n’en revient plus. Le bonheur que l’on vit alors est certes réel mais moins ressenti car il ne se démarque plus d'un "avant lui".

P.S.:  Dans le billet du premier août 2013 il était question d’occultisme.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Cat 01/08/2017 17:44

la liberté peut-être, bien que la notion de liberté soit toujours discutable et possible à discuter ... ce qui revient à ce que disait Lacan de ne "pas céder sur son désir" autrement dit abandonner sa passion à être, notamment pour un autre, pour l'autre, pour le Grand Autre .. cela fait un moment que je n'ai pas commenté, mais j'ai lu .. quand même - merci Marc

Marc 02/08/2017 17:19

Merci Cat, toujours ravi de te lire et de renouer avec tes références.