Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

abstraction

Méditer, c’est s’abstraire, s’isoler. Mais ce repli sur soi ne doit pas être le moins du monde pathologique et pour qu’il en soit ainsi, si l’on y réfléchit bien, il ne doit pas être voulu (on en revient à cette idée émise dans le billet précédent que la méditation bien comprise se doit d’être involontaire et désintéressée), ce qui ne veut pas dire qu’une fois naturellement confiné, l’esprit ne doit pas se sentir bien, comme s’il était de retour chez lui après un long voyage un tantinet forcé hors de lui-même.

Méditer serait donc en quelque sorte comme rentrer à la maison sans l’avoir voulu.

 

 

 

 

P.S. : Le billet du 28 juin 2010 s’intitulait crédibilité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article