Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

suggestion

La mode du Hygge trahit, je pense, une société décadente, vautrée dans l’autosatisfaction, la bien-pensance et où importe tant une bonne réputation qui vous vaudra beaucoup d’amis.

Question réputation, je préfèrerais pour les jeunes danois et leurs émules, l’optique de Saint-Simon qui disait ceci : « Mon estime pour moi-même a toujours augmenté dans la mesure du tort que je faisais à ma réputation. », optique confortée par La Varende : « Tout fils qui ne désespère pas son père, je n’augure rien de bon de son avenir. »

Quant à leurs aînés, au Danemark ou ailleurs, s’ils ne se soucient plus à juste titre de leur réputation, n’est-ce pas dans la délectation de savoir qu’ils n’ont rien appris (relisez Platon et ce qu’il fait dire à Socrate) et que le doute sera toujours leur plus fidèle compagnon (avec le silence de l’esprit qu’ils « apprennent » à cultiver) qu’ils pourraient tirer un sentiment de bonheur qui n’est pas inavouable ?

 

 

 

 

P.S. : Dans le billet du 18 mars 2016 il était question de pondération, un billet qui intéressera surtout le familier du yoga indien.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article