Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

beauté

« Tout ça pour ça », pourrait-on déplorer. Quoique…

L’humanité est une œuvre d’art en ce sens que la plupart de ses réalisations - et Dieu sait si beaucoup d’entre elles sont remarquables – n’ont pas été faites dans le but de résister au temps et à l’oubli.

Les hommes ont toujours fait preuve d’intelligence pour inventer ou même simplement innover, et notre admiration est sans borne quand on voit un avion qui décolle, quand on roule sur une route déserte comme si elle avait été faite rien que pour nous, quand on écoute un Jacques Lacan, quand on lit un Stephen Hawking.

Mais ces œuvres seront un jour ou l’autre remplacées par d’autres, et leurs auteurs, oubliés ; et de surcroît, tout cela est voué à disparaître complètement avec l’homme lui-même (plus ou moins tôt, cela dépendra de lui, mais c’est là une autre histoire).

C’est parce que l’homme n’ignore pas le caractère éphémère de tout ce qu’il entreprend et que cela n'inhibe en rien son action que l’humanité, son œuvre, est une œuvre d’art. Pas une œuvre pour musée qui prend la poussière en même temps que de la valeur, non, une œuvre au sens noble du terme, créée sans soucis de pérennité, une œuvre en mouvement, inéluctablement éphémère, pure, transcendantale, sans fondamentale importance (car, nul ne l’ignore, elle sera un jour totalement oubliée dans le grand almanach de l’univers) et donc d’autant plus belle.

 

 

 

 

P.S. : Dans le billet du 30 mars 2016 il était question d’une suggestion.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article