Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

silence

2/2

Tout serait illusoire (maya) hormis l’illusion qui dès lors est peut-être bien la Réalité Ultime (Brahman). Illusion et Réalité Ultime pourraient être une.

Tout cela est bien, direz-vous, mais une caresse, un plaisir, un bonheur, une souffrance, toutes ces choses sont-elles illusoires?

Là où la pratique semble infirmer la théorie, c’est que la théorie est fausse ou que l’angle d’attaque des deux approches ne relève pas du même niveau de conscience: dans l’exemple précité, il est certes bien possible de ressentir du bonheur ou de la souffrance (par exemple) mais à un autre moment, le sujet ressentant, se voyant depuis un autre point de vue, pourrait bien s’interroger sur sa réalité propre et/ou sur celle de son vécu.

Voir que différents niveaux de conscience (co)existent est le premier pas vers la compréhension du monde, compréhension qui sera toujours imparfaite, c’est entendu, ce qui nous fera amender l’hypothèse introductrice de cette fulgurance: oui, tout serait illusoire sauf l’illusion elle-même, qui est peut-être celle que tout est illusoire. Il y a donc peut-être des exceptions. Illusoires, peut-être aussi. On le devine donc, l’abîme est peut-être sans fond. Mieux vaut donc peut-être se taire.

 

 

 

 

P.S.: Le billet du 7 novembre 2013 s’intitulait aussi silence (un concept fort prisé sur ce blog) mais était issu d’une autre catégorie d’articles intitulée harmonologie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article