Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

sourire

Il semble bien qu’il n’y ait rien dans le monde qui n’ait son contraire: l’univers visible a sa part invisible (énergie noire et trous noirs), la matière a l’antimatière, la certitude a le doute, l’amour, la haine, le bleu, l’absence de bleu (dans un paysage, ce qui le rend bien triste), etc.

Je me faisais cette réflexion au petit-déjeuner avec en face de moi un dessin au fusain du Bouddha de profil, l’indiciblement léger sourire sur les lèvres. Voilà quelqu’un en train de méditer, me disais-je. « Quel contraste avec quasi tout ce qui nous entoure ! ». Et je voyais parfaitement dans ce sourire le contraire d’une crispation, de la crispation, celle du vivant dans sa large majorité.

Puisqu’il faut un contraire à tout, la méditation serait donc celui de la crispation. Et peut-être son plus efficace antidote, ajoutai-je.

 

 

 

 

P.S.: Le billet du 24 octobre 2010 s’intitulait atterrissage.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article