Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

surenchères

Je repense souvent à l'émouvant discours du premier ministre norvégien Jens Soltenberg dans la cathédrale d’Oslo, deux jours après la tuerie d’Utøya perpétrée par Breivijk en juillet 2011: " […] Nous sommes encore choqués par ce qui s’est passé mais nous n’allons jamais abandonner nos valeurs. Notre réponse est plus de démocratie, plus d’ouverture et plus d’humanité. […] "

Il répondait ainsi à la haine par l’amour. C’était il y a un peu plus de quatre ans mais il n’a pas été entendu en dehors de son pays et depuis lors, l’Europe et le monde s’assombrissent et s’enfoncent un peu plus chaque jour dans la terreur, répondant à la haine par la haine.

Cependant je ne peux m’empêcher de penser que Soltenberg avait peut-être trouvé la solution pour que les lendemains qui chantent ne soient plus si loin de nous. Nous aurions peut-être dû, à l’instar de ce qu’il disait, nous reconstruire par des plus plutôt que par des moins, dans la perspective d’une thérapie des contraires:

- Plus de non-violence pour contrer la violence. (Sans baisser la garde bien entendu, Soltenberg lui-même s’était gardé de toute naïveté dans son discours. Et nous devrions mieux surveiller les réseaux sociaux d’où toutes les horreurs démarrent. Cela serait bien plus efficace que d’aller bombarder des pauvres gens, dont beaucoup de civils, à des milliers de kms d’ici.)

- Plus d’intelligence, d’ouverture et de sagesse pour contrer la bêtise du monde religieux, toutes croyances confondues.

- Plus de tolérance pour contrer l’intolérance (acceptation totale de tous les comportements sexuels librement consentis entre adultes; plus de nudisme et de liberté sexuelle affichée pour couvrir plus encore de ridicule - il ne tue pas, lui - la pudibonderie renaissante, et cela bien entendu sans interdire les plus lourdaudes manifestations de celle-ci sur les plages).

- Plus d’égalité encore entre femmes et hommes (salaires égaux, affirmation d’un inconditionnelle équivalence des sexes, bannissement des clichés publicitaires réduisant la femme à son corps, etc.), alors qu’une partie importante du monde renoue, sous des prétextes religieux, avec la phallocratie et la sujétion des femmes.

- Et, last but not least, plus de silence pour contrer ce vacarme incessant auquel nous sommes confrontés et qui est peut-être une des causes de notre perte.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 22 août 2008, vous était posée une question.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article