Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

implication

Tout étant éphémère (anityam*) et inconsistant (anatmam*) rien ne pourrait en Réalité (Brahman***) être nommé qui soit, et hors de la durée (car permanent) et hors de l’instant (car durable)** .

Pour être hors de l’Illusion (maya***) donc, ne pouvant évoquer rien de constamment existant, il faudrait rester dans le silence, ce qu’ont bien compris les méditants.

Assis dans le grand silence du monde, rien ne leur vient à l’esprit, même pas, surtout pas, eux-mêmes.

 

 

 

 

*: Selon le Bouddha

** : Et je ne parle pas ici de ces choses qui n’existent pas parce qu’elles n’ont pas de nom, ce qu’avait remarqué Oscar Wilde.

*** : Concept hindou

P.S.: Dans le billet du 30 août 2007 il était question d’un rêve.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article