Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

ataraxie

Est-ce que les galaxies s’éloignent les unes des autres (dans un univers en expansion accélérée, dit en passant) parce que l’espace qui les sépare est en train de croître ou est-ce c’est parce que les galaxies se fuient que l’univers pour leur obéir est en expansion?

C’est probablement la première alternative qui est la bonne. Les étoiles ne feraient rien, ne voudraient rien, elles obéiraient à l’énergie noire (72%, qui, avec la matière noire (23%), constitue 95 % de cet univers - il ne reste donc que 5 % de l’univers qui ne soit pas invisible et ne nous soit pas inconnu).

Mais ce en serait pas seulement ces étoiles qui s’éloignent les unes des autres sans le vouloir mais simplement parce que l’univers s’étend (« sur ordre » peut-être de cette énergie noire, part essentielle de l’univers): tout dans l’univers se laisserait vivre. Obéir à cette loi, c’était déjà une découverte de Chuang Tsu et de Wei Wu Wei, bien plus tard:

 Le premier disait:

« S'assoir et ne rien faire, c'est remettre de l'ordre dans l'univers. »

« Par le non-agir il n'y a rien qui ne se fasse. »

Le second:

« Ne pas exercer la fonction illusoire de la volonté est Tao. »

Les permaculteurs, ces adeptes du moindre effort (prendre l’initiative, certes, mais laisser à la nature le dernier mot, observer, encourager, être parmi, se mettre à la place de, changer quand on pense que ce sera mieux, réunir selon affinités. Bref, ne pas être au dessus de, mais dedans et avec) sont les taoïstes d’aujourd’hui.

Quoi que ce soit qui s’accomplit, se fait en Réalité indépendamment de l’acteur, l’ego étant illusoire, comme l’avaient sans doute déjà découvert les auteurs des Upanishads et plus sûrement Adi Shankaracharya.

Cette marche en avant du monde, de la cellule à la galaxie, c’est Rajneesh qui l’a peut-être la plus joliment exprimée: "Just as you walk, you create the road", disait-il.

Pourquoi courir, pour quoi vouloir, pour ne pas être, simplement être?

 

 

 

 

P.S: Le billet du 25 juillet 2015 s’intitulait intelligences. A relire! On relira aussi avec profit le billet auquel celui-ci donne suite (catégorie: physique): espoir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article