Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

appréhension

Pour paraphraser Robert Musil qui disait que « tient-on à mieux cerner les contours du concept de bêtise, il faut avant tout assouplir le jugement selon lequel la bêtise serait uniquement ou par excellence un manque d’intelligence* », on remplacera bêtise par méditation et intelligence par volition.

 

 

 

 

*: De la Bêtise, Robert Musil, Editions Allia, p. 26

P.S.: Dans le billet du 7 avril 2009 il était question de Woody Allen et d’une suggestion personnelle.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article